Confession de Martin Luther

 

La confession de Martin Luther

 

1483 – 1546


Martin Luther né le  à Eisleben, en Thuringe et mort le  dans la même ville, est un frère augustin théologien, professeur d’université, initiateur du protestantisme et réformateur de l’Église dont les idées exercèrent une grande influence sur la Réforme protestante.


D’après Martin Luther,

« Je crois que Dieu m’a créé ainsi que toutes les autres créatures.

Il m’a donné et me conserve mon corps avec ses membres,

mon esprit avec ses facultés.

Il me donne chaque jour libéralement la nourriture, le vêtement, la demeure

et toutes les choses nécessaires à l’entretien de cette vie.

Il me protège dans tous les dangers, me préserve et me délivre de tout mal ;

tout cela sans que j’en sois digne, par sa pure bonté et sa miséricorde paternelle.

C’est ce que je crois fermement.

Je crois que Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai homme, est mon Seigneur.

Il m’a racheté, moi, perdu et condamné,

en me délivrant du péché, de la mort et de la puissance du Malin

non point à prix d’or ou d’argent, mais par son sang,

par ses souffrances et par sa mort innocente,

afin que je lui appartienne pour toujours et que je vive d’une vie nouvelle

comme lui-même qui, ressuscité des morts, vit et règne éternellement.

C’est ce que je crois fermement.

Je crois que le Saint-Esprit m’appelle par l’Evangile,

m’éclaire de ses dons et me sanctifie ;

qu’il me maintient en l’unité de la vraie foi,

dans l’Eglise qu’il assemble de jour en jour.

C’est lui aussi qui me remet pleinement mes péchés,

ainsi qu’à tous les croyants.

C’est lui qui, au dernier jour, me ressuscitera avec tous les morts

et me donnera la vie éternelle en Jésus-Christ.

C’est ce que je crois fermement.

Amen »